printHeader

Netlinking

Le netlinking est important. La forme et le contenu de votre site web représentent seulement 50% de votre position dans Google. Les liens provenant d'autres sites web que le vôtre représentent les 50% restants

Netlinking : aussi bien une bénédiction qu’une malédiction

Pour Google et d’autres moteurs de recherche, si des sites web renvoient  vers votre site à l’aide de liens hypertextes, ceux-ci doivent être pertinents.  Cependant, à l’heure actuelle, le netlinking souffre d’une mauvaise réputation. Après les modifications apportées aux algorithmes de Google – ‘Panda ‘ et ‘Penguin’ – beaucoup de sites web ont connu une chute dans les résultats naturels : Ils avaient uniquement misé sur la qualité de leurs liens retours (backlinks), préférant la quantité – « plus il y en a, mieux c’est » - à la qualité – « Un bon lien retour est  10, 20 ou même 100 fois mieux qu’un mauvais ». Google veut que vous jouiez le jeu afin de mériter le netlinking vers votre site web et se montre intransigeant s’il apparaît que vous « achetez » celui-ci.

Votre site web se situe dans le top 30 des résultats de Google pour un mot-clé spécifique et vous souhaitez qu’il apparaisse en haut du classement ? Grâce à Keyboost, c’est possible.

Demandez le test Keyboost gratuit

 

Vous souhaitez augmenter le nombre de vos clients grâce à votre site web ? Ou vous voulez savoir comment Google détermine la position de votre site web dans ses résultats ? Abonnez-vous gratuitement ici à nos newsletters.

 

Différentes sortes de liens retours, les uns plus importants que les autres pour le netlinking. 

La plupart du temps, un lien vers un site web consiste en un fragment de texte, le texte d'ancrage.  Celui-ci détermine la qualité attribuée à ce lien par Google. Un texte d’ancrage qui correspond exactement au mot-clé pour lequel la page de destination est optimisée, est le plus puissant, mais aussi le plus dangereux :  trop de ces liens dans votre netlinking et Google considère ceux-ci comme négligeables. Dans le meilleur des cas, Google les ignorent, dans le pire des cas, à terme, ceux-ci pénaliseront la position de votre site web

Il existe plusieurs sortes de textes d’ancrage, triés ici par liens retours les plus fréquents et les moins dangereux, aux plus rares et plus dangereux, pour un profil de lien le plus naturel possible.  

  • Texte d’ancrage de marque : il s’agit d’un lien contenant dans le texte d’ancrage, le nom de votre société ou de votre produit, comme ‘SEO Page Optimizer’ ou ‘Keyboost’. Ce type de lien place le nom de votre société ou de votre produit à travers un site web sur le marché en tant que marque, et de préférence en tant que marque forte.
  • Le lien nu : le plus commun, mais aussi le plus naturel des liens vers un site web :
    ‘https://www.keyboost.fr’, ‘http://keyboost.fr/fr/default/2008240/Netlinking.aspx’, ‘seopageoptimizer.be’.
  • L’ancrage dit générique: ‘Cliquez ici’, ‘En savoir plus‘. Cela semble contradictoire – suivant tous les avis sur un contenu de qualité, les textes d’ancrage doivent être les plus pertinents possible – mais les liens génériques peuvent être optimisés pour les internautes, sans que le caractère générique de ceux-ci se perde : ‘Cliquez ici pour des conseils sur le netlinking », ‘En savoir plus sur les liens retours’.
  • Texte d’ancrage avec un mot apparenté au mot-clé : consiste en un synonyme du mot-clé ou des mots et combinaisons de mots qui sont apparentés au mot-clé pour lequel votre page de destination est optimisée. Si votre mot-clé est ‘netlinking’, ‘SEO optimisation’ ou ‘référencement’ sont des exemples de textes d’ancrages apparentés.
  • Texte d’ancrage avec une correspondance partielle des mots clés : si ‘netlinking’ est le mot-clé pour lequel vote page web est optimisée, voici quelques exemples : ‘Confier le netlinking à Keyboost’, ‘Des conseils judicieux pour le netlinking’. Les texte d’ancrage de marque et les textes d’ancrage avec une correspondance exacte des mots clés peuvent être combinées pour former des  Texte d’ancrage avec une correspondance partielle des mots clés
  • Texte d’ancrage avec une correspondance exacte des mots clés : Liens retours contenant un texte d’ancrage identique au mot-clé pour lequel le site web est optimisé. Faites en sorte que ceux-ci se retrouvent uniquement dans les sites web externes les plus pertinents renvoyant vers votre site web. Utilisez-les avec parcimonie, parce qu’une overdose de tels liens a souvent un effet négatif sur votre netlinking.

 Vous trouvez que vous occuper vous-même de votre netlinking est trop compliqué ou vous prend trop de temps ?

Cliquez ici et remplissez le formulaire

 

Obtenez un netlinking de qualité pour votre site web

Pour terminer, le plus difficile : l’obtention de liens vers votre site web. La première étape consiste à inscrire votre site dans des répertoires de sites web modérés et reconnus, comme gralon.net et webrankinfo.com. Postez des textes de qualité sur votre site web, dans un livre blanc par exemple, qui convaincra les autres gestionnaires de sites web de placer un lien vers votre site web. Plus le contenu est important, unique et de bonne qualité, plus grande est la probabilité que cela se passe. Netlinking revient de plus en plus à un partage d’information, aussi via les réseaux sociaux, tels que Facebook, LinkedIn et Google+.

Il fut un temps où tenir un blog externe contenant un lien vers votre site web était une bonne idée. De même, qu’écrire un article à destination des médias sur vos produits ou services, contenant un lien était un plus. Malheureusement cette technique de netlinking a fait l’objet de (trop) nombreux abus, raison pour laquelle, à l’heure actuelle, Google a tendance à en pénaliser l’emploi. Cependant, tout ne tourne pas autour du netlinking, et cette façon de faire est importante pour convaincre les internautes de votre expertise. Faites de votre entreprise une marque reconnue et les visiteurs se présentent d’eux-mêmes. Convainquez-les des avantages de vos produits ou services et ils  deviennent en un rien de temps de nouveaux clients. Pour faire appel à cette technique, sans pour autant être pénalisé par Google,  vous pouvez placer des liens en utilisant l’attribut « nofollow » dans ceux-ci. Grâce à cet attribut, Google ne tiendra absolument pas compte de ces liens.

Vous ne vous en sortez pas avec l’organisation de votre stratégie de netlinking ? Faites appel à Keyboost pour des liens externes de qualité et constatez par vous-même que ça fonctionne.

Demandez le test Keyboost gratuit

 

Faites en sorte d’apparaître dans le top 30 de Google pour vos mots-clés les plus importants

Cela va de soi, et pourtant on oublie souvent que le premier pas pour atteindre une position élevée dans Google est un contenu rédigé professionnellement autour d’un mot-clé spécifique, qu’il s’agisse du contenu soit du site web tout entier, soit d’une page de destination. Le netlinking vers une page dont le contenu est de moindre qualité va peut-être aider un peu, mais à terme ne livrera que très peu de visiteurs satisfaits. Et c’est justement ces visiteurs-là que vous devez convaincre de devenir vos nouveaux clients.

Grâce à SEO Page Optimizer, comparez le score de votre site web pour un mot-clé spécifique en comparaison avec les pages web qui occupent une position au top dans Google. Utilisez les conseils pour optimiser la forme et le contenu de votre site web.

www.seopageoptimizer.fr

Vous souhaitez recevoir des conseils pour améliorer la rédaction de vos pages web ? Ou vous désirez obtenir plus d’informations sur le fonctionnement de Google ? Abonnez-vous ici à nos newsletters gratuites.